Bundala

 

Le parc National de Bundala est un riche mélange de maquis et de dunes de sable jouxtant la mer. Ses plages sont d’importants sites propices à la construction des nids de tortues. Ses lagons comptent également de nombreux oiseaux et crocodiles.

Vie sauvage à Bundala : Les espèces les plus courantes d’oiseaux au parc de Bundala incluent l’Akalat à calotte brune, le Téphrodorne de Pondichéry et le Coq de Lafayette. Au cours de l’hiver Nordique, un grand nombre de migrateurs viennent àBundala trouver refuge comme le Pluvier fauve et le Pluvier à collier interrompu, le Pluvier de Leschenault et le Pluvier de Mongolie. Sont également concernés le Chevalier stagnatile et le Bécasseau cocorli, ou encore le Courlis et le Chevalier aboyeur.

Les espèces plus rares incluent le Bécasseau falcinelle et le Phalarope à bec étroit.

La flore est constituée de fruticées sèches d’Accacia telles que l’Andara, le Kukurumana, l’Erminiya et le Karamba. Les fruticées comprennent le Maila, l’arbre à moutarde, le Weera, le Palu et le Neem. Il y a de fortes chances que vous croisiez à Bundala certains mammifères comme l’éléphant, le Cerf axis, l’Entelle d’Hanuman, le chacal, le Lepus nigricollis ou le sanglier. La tortue olivâtre et la tortue luth sont plus rares, alors que la tortue imbriquée et la tortue verte se rendent régulièrement sur les plages pour y pondre leurs œufs.

Comment se rendre à Bundala : Depuis l’A2, à la jonction avec Weligatta, à la hauteur du kilomètre 251, tournez en direction du village de Bundala. L’entrée du parc de Bundala se fait par cette route.

Logements à Bundala : Tissamaharama compte bon nombre de logements. Les logements à proximité du parc National Yala se trouvent à environ une heure de route.

Bundala : visites alentours