Anuradhapura

Fondée au Vème siècle avant J-C, Anuradhapura fut la capitale de l’île pendant 1400 ans. Placée sous le patronage de trois grands monastères bouddhiques, Anuradhapura grandit autour d’immenses édifices reliquaires, les dagobas, construit en mémoire du Bouddha.

Leurs grands dômes de briques font de nos jours l’objet de la dévotion de bouddhistes venus du monde entier versAnuradhapura: le Thuparama, ancêtre de tous les dagoba de l’île, le Ruvanveliseya immaculé, le plus vénéré, et deux géants, nommés Jetavanarama et Abhayagiriya, toujours en cours de restauration.

Ville sainte, Anuradhapura est aussi dépositaire de l’arbre Bo, merveilleux banian poussé à partir d’une bouture de l’arbre sous lequel le Bouddha connut l’Illumination, apportée dans l’île par une princesse indienne au IIIe s. av. J.-C., ou de la statue de Bouddha en samadhi à la physionomie sereine, sculptée au IVe siècle.

Ville du passé, la capitale royale de Anuradhapura a gardé encore bien des trésors : les jardins royaux Ran Masu Uyana, la pierre de seuil en demi-lune délicatement sculptée du palais Mahasena, les sculptures du Ratna Prasada ou du temple rupestre Isurumuniya. L’ensemble de Anuradhapura a été inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1982.

Anuradhapura : visites alentours

Anuradhapura : tous nos circuit​s